nouvelles

— Changer les choses à petites doses

Line Chabot est une finissante de la première cohorte du programme
Mûr.e pour entreprendre de PRÉSÂGES. Voici la petite histoire de son projet.

 

 

D’aussi loin qu’elle se souvienne, la nutrition a toujours été une passion pour Line Chabot. Sa jeunesse dans les Bois-Francs a été marquée par l’immense jardin familial qui fournissait une grande variété de légumes à un coût minime, garantissant une saine alimentation tout au long de l’année. Sa mère mettait en conserves les légumes pour bénéficier des récoltes le plus longtemps possible et s’assurer que la famille soit bien nourrie.

Plus tard, alors que Line participait à la promotion de la marche Du pain et des roses, une brève conversation avec une femme qui ne savait pas « comment elle nourrirait sa famille le lendemain » l’a profondément marquée. Grâce à ces quelques mots, Line a saisi toute la précarité alimentaire à laquelle faisait face certaines familles. Déjà elle savait qu’un jour elle ferait changer les choses à petites doses. C’est même devenu son leitmotiv. Depuis plus de 20 ans, elle nourrit l’idée de mettre en place un projet qui lui permettrait de bénéficier d’une certaine sécurité alimentaire dans son quartier, c’est-à-dire avoir un accès physique, social et économique à une saine alimentation.

Après quelques petits boulots et une dizaine d’années comme secrétaire, c’est à 35 ans que Line trouve sa voie et fait des études en travail social pour ensuite consacrer sa carrière au milieu communautaire et au renforcement du pouvoir d’agir individuel et collectif. Au fil des ans, Line cueille, en parallèle, des informations sur la nutrition, la sécurité et l’autonomie alimentaire. Par sa participation à des comités et du bénévolat, elle bâtit un réseau de contacts et contribue à faire changer les choses une petite dose à la fois.

Mine de rien, Line a développé une expertise certaine sur les besoins, les ressources, les solutions possibles et le paysage alimentaire en général, et de son arrondissement en particulier. Tant et si bien qu’elle peut maintenant penser à développer son projet! Elle approche de sa fin de carrière, elle aura bientôt plus de temps pour créer un projet d’impact social qui mettrait à profit la passion qui l’habite depuis si longtemps. Mais par où commencer?

Grâce au programme Mûr.e pour entreprendre, Line trouve les outils nécessaires pour mettre de l’ordre dans la multitude d’idées et de connaissances qu’elle a cumulées. Le soutien du groupe de futurs entrepreneur.es lui donne accès à des expertises variées en plus de faire office de « département de recherche et développement » pour pousser son projet encore plus loin.

Mais tout ne se fait pas en criant ciseau! Disposant de peu de temps, elle tente des approches, mais il semble que les planètes ne soient pas alignées… les résultats de ses efforts avancent à pas de tortue. Mais c’est sans compter sur la détermination de Line! Elle continue son implication auprès d’autres ressources, dont la banque alimentaire du quartier Action Secours Vie d’Espoir qui lui ouvre les portes. Elle a renforce son réseau de contacts, se fait connaître, crée des liens. Avec l’aide précieuse de la banque alimentaire, elle va chercher des appuis. Quatre partenaires soutiennent et reconnaissent la pertinence de son projet. Il ne reste plus qu’à trouver le bailleur de fonds qui partagera sa vision!

Bonne chance Line!