nouvelles

— La Boîte à Volumen – La passion livrée à la maison

Distanciation physique aidant, l’entrevue s’est faite par téléphone. À l’autre bout du fil, une voix douce et souriante répond. Après 2 minutes nous voilà en grande discussion, comme de vieilles amies qui reprennent contact après quelques années passées sans se voir. Francine est comme ça : elle a le don de nous mettre à l’aise, d’écouter et de partager comme si on la connaissait depuis des lunes. La conversation est engageante, agréable et généreuse. Francine a une passion: les livres. Elle a étudié la littérature et l’édition. Son rêve secret a toujours été d’être bibliothécaire, mais la vie l’a portée ailleurs.

Les livres sont des amis qu’on découvre une page à la fois. Certains sont des épopées palpitantes d’un autre monde, d’autres sont des divertissements passagers comme un feu de paille. Il y a ceux qui bouleversent, qui changent la façon de voir le monde ou qui font découvrir une nouvelle facette de soi. Mais pour Francine, les livres sont des créateurs de liens, des thérapeutes en temps de pandémie, des « ouvreurs d’esprit », des complices de vacances, des « changeurs de mal de place », des outils d’éducation, des échappatoires à la solitude et tellement plus encore!

Au-delà des livres, Francine aime les gens. Tellement qu’elle les accompagne dans la découverte de livres qui leur ressemblent, d’auteurs qui leur parlent, de récits qui les transportent. Elle comprend que tout livre n’est pas bon à lire par toute personne. Il n’y a pas si longtemps, dans un local de Pointe-Saint-Charles, Francine avait mis en place un lieu de partage de livres, où elle avait grappillé ici et là 4000 livres usagés. Elle était « entremetteuse littéraire ».

Au gré de ses discussions avec les gens, elle apprenait à connaître leurs goûts et leurs intérêts pour leur proposer des livres qui leur correspondaient. On ne réalise pas l’importance des conseils d’une personne qui connaît les livres, les styles d’écriture, les niveaux littéraires. Celui qui aime le suspense, n’aimera pas nécessairement la plume de l’auteur de polars à succès de l’heure, mais se laissera peut-être séduire par le style d’une autrice d’un autre siècle proposée par une passionnée.

Malheureusement, Francine a dû mettre ses livres à l’entrepôt faute de pouvoir garder son local. Et sa passion elle? N’ayez crainte, elle est intacte! Francine aime apprendre, la fin de ce projet est une expérience qui renforce sa volonté d’aller de l’avant en s’appuyant sur la somme de ses apprentissages et sa passion des livres.

À 60 ans, c’est maintenant en participant au programme Mûr.e pour entreprendre que Francine met en place les divers morceaux de son expertise pour développer La boîte à Volumen. Avec l’avènement de la pandémie, l’esprit de Francine bouillonne : comment « déconfiner » ses livres tout en respectant les règles sanitaires? Un prêt-à-livrer littéraire bien sûr! Imaginez : un échange téléphonique pour partager vos goûts, une sélection de quatre livres proposée par Francine, quelques gâteries surprises pour accompagner votre lecture et le tout livré à votre domicile de façon sécuritaire! Que du bonheur!

Francine est en période de validation de son projet : si vous habitez Montréal, que vous aimez lire et que le concept vous intéresse, laissez-lui vos coordonnées en cliquant ici. Et découvrez ce que la Boîte à Volumen a en réserve pour vous!