Copy
Favoriser l’émergence de solutions innovantes
aux enjeux du vieillissement
De la difficulté à lire ce courriel?
Cliquez ici
.
Sommaire
Cocktail de survie
Pourquoi 2 tasses de bienveillance plutôt qu’une?
Garder le cap dans la tourmente virale
Un bureau se libère au Collaboratif et 4 postes de travail encore disponibles
Initiatives inspirantes
Solidarité en temps de crise et adresses utiles
Et la santé mentale, elle?
Inégaux face au coronavirus
Les Rendez-vous annuels 2020
Les gestes à notre portée : protocole sortir - entrer chez-soi 

Cocktail de survie

 
PRÉSÂGES, comme vous, respecte les consignes émises par le gouvernement et poursuit ses activités de façon virtuelle. C’est un temps d’adaptation et d’opportunités.
Oui, oui… d’opportunités!
Pour ceux au cœur de l’action communautaire aîné, c’est le défi d’urgence, du remaniement des troupes, du multitâche et de la polyvalence. C’est une occasion unique de mettre l’intelligence collective des équipes en ébullition et d’innover là où ça semble impensable.
Pour les personnes que la COVID-19 isole, c’est l’opportunité d’explorer l’inconnu, de réaliser ce que vous repoussiez depuis des lunes : faire le ménage dans ces 2653 photos qui alourdissent votre espace nuagique (dont la moitié sont floues d’ailleurs); finir ce livre sur l’art de l’origami que votre marraine vous a donné à votre 12e anniversaire ou tout simplement vous lever tôt pour savourer le temps qui passe.
Bref! Embrassez la vie à distance, loin de l’effervescence du travail, des magasins, des transports, de la famille! Un peu comme si vous preniez votre retraite du quotidien! Apprivoisez cette période d’adaptation, voyez ça comme une « répétition pré-grand âge ».
 

Et si les aîné.e.s avaient une longueur d’avance?

Après la frénésie des premières années de la retraite, en vieillissant, la « suroccupation » laisse place à la disponibilité, et la vitesse cède le pas à la lenteur : on se permet de prendre le temps, de réfléchir plus longuement aux gestes à poser, aux façons de faire et au temps nécessaire en toute chose. Le temps est devenu un luxe accessible, faites-en bon usage… Avez-vous la chance de pouvoir discuter avec des aînés? Ils ont souvent une approche sereine et philosophique remplie de confiance : ils en ont vu d’autres! La guerre, les pertes d’emploi, les crashs boursiers, la maladie, la mort, la pauvreté, l’isolement juste parce qu’on est vieux… Les aîné.e.s voient les événements autrement, leur vision s’est adaptée au fil de toute une vie d’événements. Et si on se donnait le temps d’apprendre quelque chose en les écoutant?
 
Aux salarié.e.s et aux bénévoles des organisme qui font des pieds et des mains pour garder contact avec leurs membres, pour combler le vide laissé par les précieux bénévoles confinés à la maison, PRÉSÂGES offre cette recette de « cocktail de survie » à distiller autour de vous lors de votre prochain 5@7 virtuel.


Pourquoi 2 tasses de bienveillance plutôt qu’une?

Parce que selon Matthieu Ricard, moine bouddhiste et auteur qui a longuement et scientifiquement étudié la question, la bienveillance contribue à diminuer l’anxiété et à augmenter la confiance. Intéressant par les temps qui courent! Et toujours selon lui, on peut s’entraîner à être bienveillant! Mais par où commencer? Voici quelques pistes de réflexion pour muscler votre bienveillance!
 

Ça commence par soi

La bienveillance est une disposition d’esprit invitant à la compréhension et à l’indulgence envers autrui. C’est vouloir le bien des autres, se réjouir de leur bonheur…  Cependant, pour pouvoir être bienveillant envers les autres, il faut d’abord apprendre à l’être envers soi-même. Prendre le temps de nous rassurer nous-même, d’être fier de nous, de nos accomplissements aussi petits soient-ils. Évitons de nous juger trop sévèrement. Nous vivons une situation unique. Ne l’oublions pas!
 

S’ouvrir et être attentif

À l’heure de la distanciation sociale, les défis de la proximité autant que de l’éloignement affectent nos relations. Pour qu’elles évoluent dans la bienveillance, exerçons notre capacité à encourager et à valoriser les gens qui nous entourent, de près et de loin, à les réconforter et à les motiver, à mettre en lumière ce qu’ils font de bien, à les écouter de manière intéressée, à leur montrer que nous sommes disponibles.
 

Tourner sa langue 7 fois…

Et dans les situations plus délicates, où nous aurions envie de juger les comportements dérangeants de nos semblables, essayons de trouver la force d’être indulgents les uns envers les autres, de comprendre leur souffrance ou les inquiétudes qui les poussent à agir de la sorte. Nous aurons tous nos moments de faiblesse, nos gestes moins glorieux, et nous apprécierons tout autant de ne pas être jugés trop sévèrement et de bénéficier d’un regard bienveillant. 
 


Garder le cap dans la tourmente virale


Les temps actuels font remonter les souvenirs de l’atelier Garder le cap dans la tourmente, proposé en 2014 en réponse à une détresse psychologique nommée par plusieurs personnes travaillant dans des organismes autour de nous. Ce jour-là, nous vous proposions une posture créative et agile afin d’explorer ensemble comment naviguer avec sérénité et exercer son pouvoir d’agir différemment.
« Quand le vent du changement se lève, certains construisent des murs, d’autres construisent des moulins »
-Proverbe chinois
Les turbulences actuelles nous dépassent tou.te.s : à quoi peuvent ressembler les moulins en ce moment? À quoi peut ressembler garder le cap aujourd’hui? PRÉSÂGES a laissé ses post-it au Collaboratif. Notre présence, notre écoute, notre regard extérieur bienveillant et notre esprit créatif demeurent néanmoins disponibles en quelques clics! Voici quelques propositions :
 

Cercle virtuel Garder le cap*

Pour les semaines qui suivent, Steeven Pedneault sera l’hôte d’un cercle virtuel les lundis de 13 h à 15 h. L’intention d’un cercle n’est pas de se mettre en mode solution, mais plutôt de s’offrir un moment réflexif ensemble sous le signe du partage. Et si on prenait un temps pour regarder les vagues autour de nous, quelle sagesse se dégage pour continuer à avancer? Prendre du recul est rarement à notre portée en temps de crise… voici une invitation dans cette course de fond.
 

Potluck virtuel

Durant la quarantaine, il ne faut pas oublier de s’offrir des moments de distraction. Nos interactions avec les collègues se limitant à l’essentiel, n’oublions pas les moments plaisants qui nous aident à connecter. Les prochains jeudis, entre 12h et 14h, qui aimerait se rassembler pour un lunch avec l’intention de décrocher? Connectez-vous dès midi les jeudis!
 

PRÉSÂGES s’adapte à vos besoins

Vous et/ou votre équipe sentez le besoin d’une conversation différente afin de réfléchir aux façons de tirer votre épingle du jeu dans la situation actuelle? Osez un courriel et nous verrons dans quelle mesure PRÉSÂGES peut vous aider ou vous mettre en lien avec d’autres.
 
* Selon la demande, les plages horaires se multiplieront. Nous privilégions la tenue de petits groupes pour que chacun.e puisse prendre de la place. 
 


Un bureau se libère au Collaboratif
et 4 postes de travail encore disponibles

Plus que jamais nous réalisons l’importance d’avoir un réseau. Il en va de même pour les organismes et c’est ce que le Collaboratif, espace de travail partagé dédié aux enjeux du vieillissement, propose : une façon différente de travailler, en brisant les silos et en favorisant les collaborations. Si vous avez le goût d’intégrer un lieu stimulant où règne l’esprit collaboratif communiquez avec Huguette Robert, directrice générale. 

Initiatives inspirantes

Nous partageons ici des initiatives inspirantes, si vous en avez créées ou que vous en connaissez des remarquables, n’hésitez pas à nous les communiquer!


Résidence Berthiaume-Du Tremblay

L’équipe d’animation en collaboration avec l’équipe du service informatique ont organisé des rencontres virtuelles entre des résident.e.s et leur famille.


S’isoler et bouger, c’est possible!

Dans cette résidence pour aînés de l’est de Montréal, on se déhanche! Rien de mieux que de bouger entre voisins pour chasser la déprime. Et pas sur n’importe quelle chanson. Montez le son!
 

Mûr.e pour persévérer!

Félicitations aux entrepreneur.e.s sociaux du programme Mûr.e pour entreprendre qui continuent à s’activer pour faire avancer leurs projets et pour les adapter aux nouvelles réalités en cette période de distanciation sociale, voire de confinement pour un très grand nombre. Des initiatives tout aussi inspirantes que les gens qui les ont créées ! 
 

Soyez solidaires !

Si vous avez du temps à offrir pour aider des organismes ou des personnes : visitez le site de jumelage bénévole

Solidarité en temps de crise et adresses utiles

Espace OBNL propose un répertoire regroupant tant des occasions pour vous impliquer que des entreprises ou des individus offrant des services.
Inscrivez-vous!
Liste de ressources
De plus, Espace OBNL a regroupé des contenus et outils qui vous permettront de passer à travers les difficultés que nous réservent les prochains mois. Des sites gouvernementaux, à des conseils sur l’utilisation des médias sociaux en temps de crise, en passant par une liste de points à ne pas négliger en cas de fermeture, vous y trouverez une foule d’informations! 
 

Et la santé mentale, elle?

Pour vous outiller face aux bouleversements vécus par vos proches ou vous-même l’Ordre des psychologues du Québec offre une foule de réponses et de trucs

Inégaux face au coronavirus

On sait que le virus n’épargne personne. Toutefois, nous ne sommes pas tous égaux face à ses impacts. Certains groupes sociodémographiques sont davantage touchés par la COVID-19 et la crise qui en découle, comme les femmes, les personnes aînées ou en situation de pauvreté, certains groupes ethnoculturels comme les communautés d’origine asiatiques (à cause des origines chinoises du virus), les communautés autochtones éloignées, ainsi que les personnes ayant une maladie respiratoire, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques. Une analyse, réalisée par l’Observatoire québécois des inégalités, propose un survol de ces conséquences, ainsi que des mesures concrètes pouvant être adoptées pour en limiter l’impact.
Inégaux face au coronavirus. Constats et recommandations 
 

Les Rendez-vous annuels - 2020

La tournée est reportée à l’automne,
si la situation le permet. 

Les gestes à notre portée

Bonjour, ici PRÉSÂGES !

Connaissez-vous bien votre PRÉSÂGES ?
PRÉSÂGES a pris naissance sous la forme d’un centre communautaire de quartier (sa chrysa-lide) pour se transformer au cours de ses 40 années d’existence et devenir un « papillon » aux couleurs multiples qui explore l’évolution des idées et en pollinise le milieu com-munautaire engagé auprès des aîné.e.s.
 
Toujours à l’affut
L’équipe de PRÉSÂGES nourrit ses façons de faire à une grande diversité de sources et cultive sans cesse sa curiosité. Formations,

accompagnements, événements de réflexion, réseautage, espace de travail à partager et rencontres exploratoires sont les services que vous retrouverez chez PRÉSÂGES. Une approche toute personnalisée, un intérêt réel et un parti pris pour la découverte!

Jasons un peu
Un enjeu du vieillissement vous interpelle? Votre organisme du secteur aîné traverse une période cruciale? Venez donc en parler avec nous… on est curieux de savoir… Et si on découvrait ensemble tout un monde de possibilités!
Équipe 
Direction générale : Huguette Robert
Accompagnement en design social : Caroline Cyr et Steeven Pedneault
Formation et réseautage : Denise Denis
Formation en entrepreneuriat : Maryse Murray
Technologie et informatique : Dominique Cartier
Vous recevez ce courriel parce que vous êtes en lien
avec l’une ou l’autre des activités de PRÉSÂGES.

Nous respectons votre vie privée.
Se désabonner  Modifier ses préférences

Pour plus d'information ou pour émettre un commentaire : info@presages.org
 
PRÉSÂGES  –  5800, rue Saint-Denis, bureau 602, Montréal (Québec) H2S 3L5  –  514 600-4223, p. 0  — 1 866 323-0310


Email Marketing Powered by Mailchimp