Copy
Favoriser l’émergence de solutions innovantes
aux enjeux du vieillissement
De la difficulté à lire ce courriel?
Cliquez ici
.
• INFOLETTRE SEPTEMBRE 2020 •
Sommaire

Prendre le virus par les cornes
Sondage PRÉSÂGES pour les bénévoles et organismes du milieu aîné
Mûr.e pour entreprendre virtuel
Sans précédent un balado de PRÉSÂGES
Un bureau est disponible au Collaboratif
Une PREMIÈRE marche de la fierté des aîné.e.s
REvisitez votre bibliothèque par téléphone
Les Louise's racontent leur pandémie
Sondage sur la vérification des antécédents judiciaires
Appel de projets
Inspiration & réflexion

Vivre la pandémie offre deux options : faire avec ou faire malgré. PRÉSÂGES vient de lancer un sondage parmi le milieu communautaire engagé auprès des aîné.e.s et les premiers échos des réponses laissent entendre une forte voix qui a pris parti pour le faire avec. Est-on surpris? Non. De tout temps, le milieu communautaire a été animé par ces gens qui décident de retrousser leurs manches et d’agir face à l’adversité pour répondre aux enjeux ébranlant leur communauté. Ce n’est pas un virus planétaire qui va freiner la volonté des acteurs du milieu. Ces derniers sont des gens de conviction qui ne reculent devant rien pour trouver des solutions, faire autrement et continuer de se concentrer sur leur mission et les personnes à qui elle d'adresse.
Bien sûr que tout ne se passe pas sans grincements de dents. Bien sûr que la charge mentale est alourdie. Bien sûr que certains remettent en question leur capacité à traverser la vague… surtout quand une seconde est à prévoir! Chez les organismes communautaires, l’impact de la pandémie est à géométrie variable : les possibilités d’adaptation varient selon les types de services et d’activités. Toutefois, une des forces des équipes du milieu communautaire est, qu’ensemble, il est possible de mettre en place des solutions efficaces et viables. Et leur plus grande certitude est que leur mission auprès des aîné.e.s demeure essentielle! Tout comme les aîné.e.s sont essentiels!
Plan de match Covid-19 chez PRÉSÂGES
PRÉSÂGES et son équipe ont choisi de « faire avec » en se disant que c’est un peu comme en automne : il y a apparence de gel? On s’habille. Il y a apparence de virus? On se couvre! Les réunions d’équipe sont virtuelles, les échanges spontanés passent par le clavier, on a même redonné du galon au téléphone : c’est tellement agréable d’entendre une voix amicale! Les accompagnements se font en Zoom, les captations vidéo respectent les distances et embaument l’alcool désinfectant. On est encore un peu maladroit quand on croise quelqu’un en chair et en os au Collaboratif... car il y a toujours de la vie sur place! Plusieurs sont en télétravail, mais d’autres profitent du havre de paix du Collaboratif, pour faire des copies, changer d’air, s’immerger dans une atmosphère de travail et sortir de l’univers domestique. Des règles ont été mises en place pour simplifier la circulation, un horaire en ligne indique qui et combien de personnes seront sur place, et le nombre de personnes dans les salles de réunion et dans l’espace entier est limité pour la protection de tous. Tout le monde collabore et fait sa part pour faciliter la traversée de cette période incertaine.
Et dans vos organisations, quelles solutions avez-vous trouvées? Partagez votre réalité et vos bons coups en répondant à notre sondage destiné aux bénévoles et aux organismes communautaires œuvrant auprès des aîné.e.s.  
RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL 
Si ce n'est déjà fait, il vous faudra environ 20 minutes pour répondre à une quarantaine de questions. Ce sondage veut donner la parole aux bénévoles et aux organismes communautaires qui ont vu leurs activités personnelles, bénévoles et professionnelles chamboulées par les règles de confinement, que ce soit pour eux-mêmes ou pour les aîné.e.s auprès desquels ils étaient engagés.
Ce sondage souhaite aussi identifier les nouveaux enjeux apparaissant au sein du milieu bénévole aîné dans la situation que nous vivons.
Date limite pour répondre : 20 septembre.
Merci de participer à faire connaître la réalité
du milieu communautaire et bénévole en temps de pandémie! 
Les résultats seront diffusés par le biais de notre infolettre, de notre site Web et de nos médias sociaux.   
Connaissez-vous des retraité.e.s qui sont « Mûr.e.s pour entreprendre » ?
Car il n’y a VRAIMENT pas d’âge limite
pour démarrer un projet qui vous tient à cœur !
Les temps changent : les crises, les bourrasques et les tempêtes sont multiples et estompent les balises des sentiers battus. La COVID-19 dévoile l’enracinement coriace de nombreuses inégalités qui affectent la résilience des communautés : les répercussions démesurées chez les personnes aînées nous préoccupent face à  l’avenir.
Afin de faire du sens avec la réalité devant nous, Huguette Robert et Steeven Pedneault de PRÉSÂGES lanceront sous peu le balado Sans précédent. Nous plongerons dans des conversations, qu’on évite parfois, mais qui nous aideront à réfléchir aux « nouveaux » questionnements qui croisent ceux du vieillissement collectif (rapports entre les générations, âgisme, crise environnementale, racisme systémique, santé mentale, décolonisation, diversités de sexe et de genre, etc.). Au fil des mois à venir, nous irons à la rencontre d’idées et de personnes  …. Elles partageront des réflexions liées à leur engagement, à leur travail, à leur art, afin de nous éclairer sur les nouveaux chemins à prendre (ou du moins nous aider à apprendre des chemins à éviter!)
À quelques reprises, vous recevrez aussi l’invitation à passer de l’écoute à la parole lors de rencontres virtuelles pour creuser davantage les conversations des balados qui préoccupent… Il ne s’agit pas d’une construction brique par brique, mais d’un enchevêtrement d’idées, de questions…
 
Quelles conversations auraient le potentiel de déconfiner les perspectives dans lesquelles nous imaginons actuellement les solutions avec et pour les personnes aînées?  
La pandémie a chamboulé votre façon de travailler? Louer un espace de travail au Collaboratif peut être la solution sécuritaire que vous recherchez. Un grand espace qui permet d'être ensemble à distance sécuritaire.
Piloté par Présâges, Le Collaboratif, situé à Montréal en face du métro Rosemont, est un espace de travail partagé dédié aux enjeux du vieillissement.
Disponibles dès maintenant
Un bureau fermé destiné à une personne ou un organisme dont le travail est en lien avec le secteur des aînés. Ainsi que des postes de travail dans l’espace ouvert sont disponibles pour accueillir les membres d’une équipe.
Ça vous intéresse?
Cliquez ici pour plus de détails.
Ou communiquez directement avec nous :
  (514) 382-0310, poste 0 ou info@presages.org
Afin de saluer et faire preuve de solidarité envers les personnes aînées ayant été éprouvées par cette crise sanitaire, que ce soit par le virus en tant que tel ou par le confinement particulièrement strict, une première Marche de la Fierté des Aînés aura lieu cette fin de semaine.
Règles de distanciation obligent, vous devez vous inscrire en CLIQUANT ICI.   
Participant.e.s recherché.e.s
pour « Revisiter la bibliothèque » par téléphone

Présâges accompagne présentement Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) pour repenser ses services destinés aux personnes d’âge mûr à la Grande Bibliothèque et partout au Québec via ses services en ligne et hors les murs.
Vous connaissez des personnes qui sont âgées de 60 ans et plus, qui ne sont pas très technos et qui aimeraient échanger sur le sujet avec nous pendant 15 à 60 minutes? Parlez-leur de cette démarche et invitez-les à s’inscrire.
C’est une occasion unique de participer à la création de services qui pourraient voir le jour et de s’exprimer sur ceux qu’on retrouve déjà en bibliothèque pour les rendre encore plus intéressants.
Pour les inscriptions, contactez Caroline au (514) 600-4223, poste 211. Laissez un message en précisant le nom, le numéro de téléphone et le meilleur moment pour contacter la personne intéressée.
Merci de faire circuler cette invitation!  

Les Louise’s et la pandémie
« J’ai vraiment peur que les RVA soient annulés », nous dit Louise Charron. Denise et moi-même partons à rire : « Ben voyons donc. On s’rendra sûrement pas jusque-là ». Nous sommes le 4 mars 2020, nous sommes en répétition pour les sketchs des Rendez-vous annuels. Une dizaine de jours plus tard le Québec était mis en pause et les RVA annulés!
À la déception de ne pas participer à ces rencontres pour lesquelles nous avions travaillé si fort, se sont ajoutées colère, frustration et impuissance à être reléguées dans la catégorie des personnes vulnérables. Pour nous protéger, on a fait de nous des prisonnières sans droit de parole. À force de marteler que nous étions à risque une grande partie de la population a fini par croire que c’était nous les « vieux » qui étions contagieux! Dans certaines résidences on a même installé des gardiens aux portes pour empêcher les « vieux » de sortir. Et combien de fois, lors d’une marche de « santé » dans la rue, les gens changeaient de côté lorsqu’ils apercevaient des têtes blanches. Et ça c’est sans compter sur le refus de laisser entrer les personnes de 70 ans et plus dans les succursales de la SAQ ou encore des invectives auprès de celles qui, vivant seules, se rendaient à l’épicerie pour s’approvisionner.
Comment avons-nous passé cette période de vie à tout le moins très perturbante? Louise et moi avons commencé par se donner des rendez-vous virtuels. Donc, à toutes les semaines : petite séance de défoulement pour, après, pouvoir s’encourager à s’adapter à cette nouvelle réalité. À défaut de s’échanger des recettes on s’échangeait les noms des commerces qui offraient le meilleur service de livraison! On s’encourageait également à poursuivre nos entrainements physiques. Heureusement, chacune de notre côté sommes bien installées pour cela.
Passée la frénésie du rangement, le retour aux sources par la fabrication de notre pain et la recherche de farine (non, nous n’avons pas fait partie de la horde de « jeunes » qui se sont précipités sur le papier hygiénique), nous avons consacré nos énergies à poursuivre nos engagements bénévoles respectifs et à espérer des propositions qui nous permettraient de poursuivre notre bénévolat au Théâtre Fleury.
Prière qui fut exaucée de plusieurs façons. Tout d’abord, une demande du Canal M, la radio de Vues et Voix, afin d’écrire des chroniques portant sur les relations intergénérationnelles. C’est ainsi que nous avons proposé des chroniques mensuelles, sous forme de radioroman. Ce qui fut accepté. Un projet de collaboration avec la Table de concertation des aînés de l’Île de Montréal s’est ajouté, ainsi qu’un projet virtuel pour remplacer les RVA par une autre formule. Chacun de ces projets est excitant et stimulant. Mais également un peu inquiétant. En effet, chacun de ces projets se fait ou se fera en tenant compte de nouvelles façons de faire pour lesquelles on doit s’adapter. Mais ce ne sera sûrement pas un frein à notre engagement bénévole!
Nous sommes d’ores et déjà convaincues de retrouver tout le plaisir d’avant dans ce nouveau bénévolat 2.0.
Louise B. et Louise C.
Les Louise’s du Théâtre Fleury de PRÉSÂGES
Toutes deux retraitées,
elles ont choisi le théâtre à impact social pour rester engagées.
Cet automne, elles ont ajouté une corde à leur arc : la chronique radio,
qu'elles présentent sous forme de radioroman dans l'émission
Au fil du temps animée par Chantal Dauray et présentée sur Canal M.
  Toujours aussi pertinentes, nous vous invitons à les écouter en CLIQUANT ICI.

Sondage sur les besoins
Depuis décembre 2015, plusieurs organismes ont vu leurs ententes avec les corps de police devenir caduques à la suite d'une directive émise par la Sûreté du Québec, à l’effet de ne plus faire de vérifications d’antécédents judiciaires à des fins civiles, notamment pour les bénévoles.

Des démarches sont actuellement en cours avec le gouvernement du Québec afin de corriger la situation. Pour ce faire, le Réseau de l’action bénévole du Québec (RABQ) doit dresser un tableau du nombre de vérifications qui seraient potentiellement effectuées advenant un changement de situation.
Les organismes touchés sont invités à compléter un court sondage administré par la firme Léger, au plus tard le 30 septembre prochain. Ce dernier comporte peu de questions et ne prendra que quelques minutes à compléter.
Pour répondre au sondage, cliquez ICI.   

Programme action aîné.e.s Québec (PAAQ)

Un nouveau programme qui soutient les activités qui encouragent la solidarité intergénérationnelle, la valorisation des aînés, leur participation sociale ou leur maintien dans leur communauté en toute sécurité.
Date limite : 28 octobre 2020
https://www.quebec.ca/famille-et-soutien-aux-personnes/aide-financiere/action-aines/#:~:text=Description,la%20r%C3%A9alisation%20de%20ces%20activit%C3%A9s.

Québec ami des aînés (QADA)

Lancement de l’appel de projets QADA 2020-2021. Les programmes MADA et QADA visent à accroître la qualité de vie des aînés dans leurs communautés. Pour ce faire, ils offrent un soutien financier pour la réalisation d’activités qui contribuent à l’atteinte des objectifs gouvernementaux en matière de vieillissement actif. Le volet Soutien aux actions locales et régionales vise à soutenir financièrement des projets de démarrage de nouvelles activités, d’adaptation d’activités existantes ainsi que de déploiement d’activités.
Date limite : 21 octobre 2020.
À noter que les projets devront démarrer à une date ultérieure au 1er avril 2021.
Pour en savoir plus et avoir accès au formulaire de demande de subvention : https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002313/   

Livre
Vivre ! dans un monde imprévisible. 
Un manuel de (sur)vie pour surmonter la pandémie écrit par le philosophe et sociologue Frédéric Lenoir.
Lire l'article.
Texte d'opinion signé par un groupe de fondations philanthropiques
"Dans l’urgence de cette crise, nous devons appuyer le leadership local. Tous les acteurs de la société civile devraient travailler ensemble pour mettre en œuvre des plans d’intervention développés en concertation, adaptés à chaque milieu, applicables rapidement, basés sur la science et utiles dans une perspective à long terme. Ces plans, qui permettent de limiter la transmission de la COVID-19, sont peu coûteux quand on les compare au coût du traitement des malades dans nos hôpitaux. Ce n’est pas la quantité d’argent investi qui nous sortira de la crise, mais bien la façon dont cet argent est investi."
Lire l'article.
Comprendre pour mieux accompagner : Alzheimer
Accompagner, c’est chercher à comprendre et parfois, c’est accepter que les réactions de la personne sont en lien avec nos attitudes, avec l'environnement physique et le type d’organisation.
Sans ce questionnement, des interprétations comme « madame est agressive » ou « c’est la maladie » risquent de réduire la personne à « un trouble du comportement » ou à un stade de la maladie. Accompagner dignement, c’est apprendre à reconnaître les différentes causes qui expliquent sa réaction. Les bonnes intentions ne garantissent pas la manière dont le message sera reçu.
Par une mise en situation, Nicole Poirier, Anne-Lise Gardet et Charlotte Berjon nous aident à mieux discerner quelques causes.
Voir la vidéo.
Bonjour, ici PRÉSÂGES !

Connaissez-vous bien votre PRÉSÂGES ?
PRÉSÂGES a pris naissance sous la forme d’un centre communautaire de quartier (sa chrysa-lide) pour se transformer au cours de ses 40 années d’existence et devenir un « papillon » aux couleurs multiples qui explore l’évolution des idées et en pollinise le milieu com-munautaire engagé auprès des aîné.e.s.
 
Toujours à l’affut
L’équipe de PRÉSÂGES nourrit ses façons de faire à une grande diversité de sources et cultive sans cesse sa curiosité. Formations,

accompagnements, événements de réflexion, réseautage, espace de travail à partager et rencontres exploratoires sont les services que vous retrouverez chez PRÉSÂGES. Une approche toute personnalisée, un intérêt réel et un parti pris pour la découverte!

Jasons un peu
Un enjeu du vieillissement vous interpelle? Votre organisme du secteur aîné traverse une période cruciale? Venez donc en parler avec nous… on est curieux de savoir… Et si on découvrait ensemble tout un monde de possibilités!
Équipe 
Direction générale : Huguette Robert
Accompagnement en design social : Caroline Cyr et Steeven Pedneault
Formation et réseautage : Denise Denis
Formation en entrepreneuriat : Maryse Murray
Technologie et informatique : Dominique Cartier
Vous recevez ce courriel parce que vous êtes en lien
avec l’une ou l’autre des activités de PRÉSÂGES.

Nous respectons votre vie privée.
Se désabonner  Modifier ses préférences

Pour plus d'information ou pour émettre un commentaire : info@presages.org
 
PRÉSÂGES  –  5800, rue Saint-Denis, bureau 602, Montréal (Québec) H2S 3L5  –  514 600-4223, p. 0  — 1 866 323-0310


Email Marketing Powered by Mailchimp