Copy
Favoriser l’émergence de solutions innovantes
aux enjeux du vieillissement
De la difficulté à lire ce courriel?
Cliquez ici
.
INFOLETTRE MARS 2021
S O M M A I R E
Inspiration & Réflexion
Devenez coloc au Collaboratif
Réseaux sociaux
À propos de PRÉSÂGES
Il suffit d’ouvrir le journal, la radio, la télé, de consulter les réseaux sociaux, de tendre l’oreille et de prêter attention pour constater que l’on parle davantage des aînés et du vieillissement de la population et que les aînés eux-mêmes prennent davantage la parole : indignation, dénonciation, revendication et aussi cris du coeur, propositions, rêves et aspirations. Avant que cette pandémie n’éclate, PRÉSÂGES parlait déjà d’une révolution dans le monde du vieillissement, cumulant les indices d’un mouvement qui prenait de l’ampleur pour concevoir le vieillissement autrement, penser et agir différemment. Si la pandémie a révélé plusieurs failles de notre système, elle aura aussi (r)éveillé bien des consciences sur les rôles et la place des aînés dans notre société, dans nos communautés, dans nos vies.

PRÉSÂGES accompagne le changement
Il fait bon de constater à quel point les aîné.es de tous âges demeurent déterminés à participer à leur communauté, à faire une différence, à partager, à collaborer, à être utiles, à être reconnus, à apprendre et à participer au bonheur collectif, chacun à sa façon, selon ses aptitudes et ses aspirations. Déterminés à être solidaires des autres générations et des autres enjeux de la société.

Pour preuve, ces futurs entrepreneur.es de Mûr.e pour entreprendre adaptent et déploient leurs ressources pour faire une différence au-delà du confinement. Ces bénévoles aîné.es qui participent au Rendez-vous virtuels innovent et trouvent des solutions pour soutenir leur communauté et rester actifs malgré les contraintes. Ces aîné.es de partout prennent la parole et passent à l’action. Ces organisations qui sollicitent PRÉSÂGES pour les accompagner vers un développement stratégique plus pertinent et une amélioration de leurs pratiques en concordance avec les nouvelles réalités du vieillissement. Autant d’indices qui montrent que les choses bougent, que les perceptions changent, que les aîné.es sont entendus… que la révolution est en marche. Une révolution pour un mieux vieillir, mais aussi pour une société meilleure où sont conviées toutes les générations

PRÉSÂGES constate une volonté partagée
En sa qualité de pôle d’innovation sociale sur le vieillissement, PRÉSÂGES collabore à divers projets, accompagne les réflexions et est consulté par les acteurs du milieu conscients que plus rien n’est pareil. Notre vision innovante et inclusive du vieillissement est partagée par un nombre sans cesse grandissant de personnes et d’organisations. De plus en plus de voix se font entendre pour inviter à faire autrement. En décembre dernier, à la suite de la sortie de l’étude Bien vieillir au Québec réalisée par l’Observatoire québécois des inégalités, Claude Pinard, directeur général de la fondation Mirella et Lino Saputo et le gériatre Réjean Hébert, appuyés par 34 autres signataires dont PRÉSÂGES, publiaient une lettre d’opinion où ils plaident l’urgence de tenir une conversation nationale sur le vieillissement.
 
« Il est grand temps que toute la société civile
soit au cœur de la solution, plutôt que d’être limitée à son rôle d’utilisatrice silencieuse de solutions mal adaptées. »

- Claude Pinard et Réjean Hébert

Cette lettre vient confirmer la pertinence d’initiatives telles que Forum Habitats lancé l’an dernier par François Grisé d’Un et un font mille. Développé en complicité avec l’Institut Goethe, l'École d'innovation sociale Élisabeth Bruyère, percolab et PRÉSÂGES, ce forum crée un espace de consultation collective autour de « Comment voulons-nous habiter notre vieillesse ? » et débouchera sur une pièce de théâtre-documentaire. Mais surtout, ce forum aura mis en action des personnes d’âge mûr qui n’avaient pas de tribune où livrer leurs aspirations.
 
« Nous sommes en mesure de faire des choix éclairés
par rapport à notre longévité et notre conception collective
du vieillissement a pris de la valeur. »

- Extrait de la vision de Forum HABITATS 

 
Au cours de cette année, PRÉSÂGES initiera et prendra part à des activités de réflexion et d’action autour du vieillissement et de notre pouvoir individuel et collectif à continuer de faire partie de la société active peu importe où on est rendu dans notre parcours de vie.  

Lancement officiel de la page Facebook
« Mûr.e pour entreprendre »

Les participant.es du programme d'entrepreneuriat Mûr.e pour entreprendre et l'équipe de PRÉSÂGES sont fiers de vous présenter la page Facebook dédiée aux projets. Vous y trouverez des nouvelles des projets des participant.es et aussi des informations sur nos prochaines cohortes virtuelles.

Les publications du premier mois sont consacrées aux propositions d’activités des finissant.es des deux premières cohortes.

Suivez-nous sur Facebook @murpourentreprendre
Line Chabot est une finissante
de la première cohorte du programme
Mûr.e pour entreprendre de PRÉSÂGES.
Voici la petite histoire de son projet.



Changer les choses

à petites doses
D’aussi loin qu’elle se souvienne, la nutrition a toujours été une passion pour Line Chabot. Sa jeunesse dans les Bois-Francs a été marquée par l’immense jardin familial qui fournissait une grande variété de légumes à un coût minime, garantissant une saine alimentation tout au long de l’année. Sa mère mettait en conserves les légumes pour bénéficier des récoltes le plus longtemps possible et s’assurer que la famille soit bien nourrie.Plus tard, alors que Line participait à la promotion de la marche Du pain et des roses, une brève conversation avec une femme qui ne savait pas « comment elle nourrirait sa famille le lendemain » l’a profondément marquée. Grâce à ces quelques mots, Line a saisi toute la précarité alimentaire à laquelle faisait face certaines familles. Déjà elle savait qu’un jour elle ferait changer les choses à petites doses. C’est même devenu son leitmotiv. Depuis plus de 20 ans, elle nourrit l’idée de mettre en place un projet qui lui permettrait de bénéficier d’une certaine sécurité alimentaire dans son quartier, c’est-à-dire avoir un accès physique, social et économique à une saine alimentation.

Après quelques petits boulots et une dizaine d’années comme secrétaire, c’est à 35 ans que Line trouve sa voie et fait des études en travail social pour ensuite consacrer sa carrière au milieu communautaire et au renforcement du pouvoir d’agir individuel et collectif. Au fil des ans, Line cueille, en parallèle, des informations sur la nutrition, la sécurité et l’autonomie alimentaire. Par sa participation à des comités et du bénévolat, elle bâtit un réseau de contacts et contribue à faire changer les choses une petite dose à la fois. Mine de rien, Line a développé une expertise certaine sur les besoins, les ressources, les solutions possibles et le paysage alimentaire en général, et de son arrondissement en particulier. Tant et si bien qu’elle peut maintenant penser à développer son projet! Elle approche de sa fin de carrière, elle aura bientôt plus de temps pour créer un projet d’impact social qui mettrait à profit la passion qui l’habite depuis si longtemps. Mais par où commencer?

Grâce au programme Mûr.e pour entreprendre, Line trouve les outils nécessaires pour mettre de l’ordre dans la multitude d’idées et de connaissances qu’elle a cumulées. Le soutien du groupe de futurs entrepreneur.es lui donne accès à des expertises variées en plus de faire office de « département de recherche et développement » pour pousser son projet encore plus loin. Mais tout ne se fait pas en criant ciseau! Disposant de peu de temps, elle tente des approches, mais il semble que les planètes ne soient pas alignées… les résultats de ses efforts avancent à pas de tortue. Mais c’est sans compter sur la détermination de Line! Elle continue son implication auprès d’autres ressources, dont la banque alimentaire du quartier Action Secours Vie d’Espoir qui lui ouvre les portes. Elle a renforce son réseau de contacts, se fait connaître, crée des liens. Avec l’aide précieuse de la banque alimentaire, elle va chercher des appuis. Quatre partenaires soutiennent et reconnaissent la pertinence de son projet. Il ne reste plus qu’à trouver le bailleur de fonds qui partagera sa vision!
Bonne chance Line!  

ACCOMPAGNEMENT DE PRÉSÂGES

Trouver les conditions gagnantes
 
Dans le cadre de sa « Journée des chargés de projets », en février dernier, l’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) a fait appel à Présâges pour répondre à la question suivante : « Accompagnement et formation des aîné.es : y a-t-il des conditions gagnantes? »
 
Comme nous le constatons depuis plusieurs mois, le repli vers le travail à distance en virtuel a de nombreux effets collatéraux sur l’implication des aîné.e.s. Les projets d’habitation qui, disons-le, peinaient déjà à se refaire une petite beauté, n’y ont pas échappé, bien au contraire. Les chargés de projets des groupes de ressources techniques (GRT) comptent parmi ceux qui se retrouvent entre l’arbre et l’écorce, jonglant entre les contraintes de réaliser un projet d’habitation communautaire en respectant l’échéancier et la volonté/nécessité de maintenir l’engagement des personnes accompagnées en respectant leur rythme (ou en leur offrant les conditions dont elles ont besoin pour suivre la démarche). Un espace déjà étroit qui s’est resserré en passant au virtuel. On comprend dès lors l’intérêt de la cinquantaine de chargé.es de projets qui sont venus à notre rencontre dans l’espoir d’améliorer leurs pratiques.
 
À la question initiale, nous avons d’abord répondu que l’amélioration des pratiques passe davantage par nos façons d’être. À notre connaissance, il n’existe pas de technique novatrice, si ce n’est prendre le temps d’accueillir et d’outiller les personnes, s’assurer d’avoir un langage commun et d’établir un climat de respect et de confiance. Franchir la barrière du numérique s’accompli difficilement sans avoir du soutien, peu importe son âge. Ce que nous avons appris avec Mûr.e pour entreprendre, c’est que c’est possible si c’est un travail d’équipe et que le fait d’avoir un projet motive à faire des pas de géant. Des organismes mandatés pour soutenir le développement de compétences numériques peuvent aussi offrir un précieux soutien.
 
Fidèle à nos convictions, nous leur avons ensuite proposé de questionner en petits groupes leurs propres pratiques pour en tirer quelques pistes adaptées à leur contexte. L’enthousiasme des chargés de projet pendant ce trop court exercice nous incite à penser qu’il y aurait place à questionner davantage les pratiques collectivement et à inclure dans la réflexion les personnes aînées qui sont plus que concernées.  

I N V I T A T I O N

Prochaine rencontre
pour les bénévoles
mercredi 10 mars
9h30 ou 13h30
Prochaine rencontre
pour les intervenant.es
mercredi 17 mars
13h30

Thème de la prochaine rencontre
« Garder son pouvoir d’agir »

INSCRIVEZ-VOUS EN ENVOYANT UN COURRIEL À L'ADRESSE SUIVANTE

rva@presages.org

En précisant votre nom ainsi que la date et l'heure que vous avez choisies.


Les Rendez-vous virtuels sont des rencontres conviviales et bienveillantes où des bénévoles et des intervenant.es œuvrant auprès des aîné.e.s viennent échanger sur leur réalité en temps de pandémie, sur le vieillissement, leur communauté et la société.

Les Rendez-vous virtuels sont dynamisés par la méthode du Cercle d’idées. Une technique qui permet d’aller puiser dans l’intelligence collective et de bénéficier de la sagesse de ses pairs afin d’élargir sa réflexion personnelle sur un sujet, tout en faisant de même pour le reste du groupe.

Les groupes étant composés de 3 à 6 personnes, les prises de parole sont organisées pour favoriser une participation inclusive et équitable. La durée de la rencontre est de plus ou moins 90 minutes.  


Il ne suffit que de quelques paroles pour que la sagesse de Lucille Nadeau-Brunet, cumulée au fil de ses 96 ans d’existence, envahisse le petit salon de son appartement du nord de Montréal. Choquée par l’hécatombe causée par la pandémie dans les Centres hospitaliers de soins longue durée (CHSLD), elle s’est fait un devoir de dire tout haut ce qui, selon elle, cloche.
ENTREVUE AVEC LAURE ADLER (auteure de La voyageuse de nuit)
A 70 ans, l'animatrice-productrice porte haut les couleurs du troisième âge. Avec "La Voyageuse de nuit", son dernier essai, elle a reçu de nombreux témoignages qui l'ont confortée dans l'idée que vieillir peut être un privilège.
TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR POUR VIEILLIR À LA MAISON
La pandémie de COVID-19 a poussé bon nombre de personnes à vouloir couler leurs vieux jours à la maison. Une perspective qui ne va pas sans une bonne planification. Vous vous demandez par quel bout commencer? Voici les options qui vous permettront de profiter le plus longtemps possible de la quiétude de votre demeure.
BIEN VIEILLIR AU QUÉBEC, UN COMBAT APPELÉ À DEVENIR PLUS DIFFICILE
Ce qui devient très apparent, c'est que les personnes âgées [...] ont une réalité très différente les unes des autres.
GARE AU SENTIMENT « D’IMPUISSANCE ACQUISE »
Il y a des gens qui finissent par se convaincre que, peu importe ce qu’ils essaient de faire, ça ne donne plus rien. Ça peut être lourd de conséquences en termes de désespoir et de suicide.  
 
Un grand espace de travail
qui permet d'être ensemble à distance sécuritaire.
Un bureau fermé est libre dès maintenant. Des postes de travail dans l’espace ouvert sont disponibles pour location fixe ou ponctuelle.
Pour connaître tous les détails, CLIQUEZ ICI.
Communiquez avec nous par téléphone au 514 382-0310, poste 0;
ou par courriel à info@presages.org.  
N'hésitez pas à partager l'information!


«Taguez» des personnes
#MuresEtInspirantes

Bonjour, ici PRÉSÂGES !
Connaissez-vous bien PRÉSÂGES ?
PRÉSÂGES a pris naissance sous la forme d’un centre communautaire de quartier (sa chrysa-lide) pour se transformer au cours de ses 40 années d’existence et devenir un « papillon » aux couleurs multiples qui explore l’évolution des idées et en pollinise le milieu com-munautaire engagé auprès des aîné.e.s.
 
Toujours à l’affut
L’équipe de PRÉSÂGES nourrit ses façons de faire à une grande diversité de sources et cultive   sans   cesse  sa  curiosité.  Formations,

accompagnements, événements de réflexion, réseautage, espace de travail à partager et rencontres exploratoires sont les services que vous retrouverez chez PRÉSÂGES. Une approche toute personnalisée, un intérêt réel et un parti pris pour la découverte!

Jasons un peu
Un enjeu du vieillissement vous interpelle? Votre organisme du secteur aîné traverse une période cruciale? Venez donc en parler avec nous… on est curieux de savoir… Et si on découvrait ensemble tout un monde de possibilités!

Équipe 
Direction générale : Huguette Robert
Accompagnement en design social : Caroline Cyr et Steeven Pedneault
Formation et réseautage : Denise Denis
Formation en entrepreneuriat : Maryse Murray
Technologie et informatique : Dominique Cartier
Vous recevez ce courriel parce que vous êtes en lien
avec l’une ou l’autre des activités de PRÉSÂGES.

Nous respectons votre vie privée.
Se désabonner  Modifier ses préférences

Pour plus d'information ou pour émettre un commentaire : info@presages.org
 
PRÉSÂGES  –  5800, rue Saint-Denis, bureau 602, Montréal (Québec) H2S 3L5  –  514 600-4223, p. 0  — 1 866 323-0310


Email Marketing Powered by Mailchimp